Assistante virtuelle
Comment devenir assistante virtuelle ?

Comment devenir assistante virtuelle ?

Dans cet article nous allons tout vous dire sur comment devenir une assistante virtuelle à succès, même avec très peu d’expérience, voire aucune ! Vous avez toujours rêvé de travailler à domicile et d'avoir une activité indépendante qui vous plaise vraiment en tant...

lire plus

Assistante virtuelle ou AV | Blog Réussir en ligne

Dans cette catégorie de notre blog consacrée au métier d’assistante virtuelle, nous souhaitons vous donner un maximum d’informations pour tout savoir sur les assistantes virtuelles : ce qu’elles font, quels types de tâches, comment elles s’organisent, combien gagnent-elles, etc. Si vous envisagez de devenir assistante virtuelle ? Vous êtes au bon endroit !

Que fait une assistante virtuelle ?

Une assistante virtuelle ou AV pour les intimes fournit, à distance, différents services aux entrepreneurs ou aux entreprises. Des tâches de marketing digital aux courses personnelles, en passant par la prise de rendez-vous et la gestion d’événements. Le champ d’action d’une AV est large, d’où la nécessité d’être une assistante polyvalente.

Le métier d’assistante virtuelle : en quoi consiste-t-il ?

Une assistante virtuelle est une professionnelle, souvent une entrepreneure individuelle ou une auto-entrepreneuse, qui délivre à distance divers services aux entrepreneurs, dirigeants, directeurs ou chefs d’entreprise, comme par exemple :

  • la gestion des événements professionnels ou privés, le suivi de la logistique, l’approvisionnement en fournitures de bureau,
  • la gestion des agendas et du planning, la prise de rendez-vous, le traitement des mails,
  • la préparation de rapports, de comptes-rendus, de présentations, la prise de notes, la création de contenu rédactionnel,
  • la gestion administrative, le suivi des dossiers, l’archivage, la gestion des documents administratifs, la gestion comptable, la facturation, les démarches administratives, le suivi des budgets, la gestion des ressources et des affaires courantes,
  • l’exécution de tâches personnelles comme la réservation d’hôtels, de restaurants, de billets d’avion, de visites médicales,
  • l’exécution de tâche simples en matière de marketing digital, comme publier sur les réseaux sociaux, la mise à jour de tableaux de bord ou de bases de données,
  • etc.

Un peu à l’image de J.A.R.V.I.S. pour Iron Man. Une AV n’est pas physiquement présente, mais elle est néanmoins essentielle au bon fonctionnement de l’entreprise.

Devenir assistante virtuelle

Vous envisagez de devenir assistante virtuelle ? Cette activité indépendante est une excellente option pour toutes celles qui recherchent une certaine flexibilité dans l’organisation de leur vie professionnelle et privée, notamment si votre objectif est de passer plus de temps avec votre famille.

Il existe même des organisations telles que l’Association internationale des assistants virtuels pour protéger vos droits en tant qu’AV.

Comme vous êtes libre de travailler à distance, vous pouvez travailler de n’importe où dans le monde, à condition d’avoir accès à une connexion internet (de préférence à haut débit). Mais avant de vous lancer en tant qu’assistante virtuelle, il convient de garder à l’esprit les points suivants.

Déterminez votre offre

Si vous avez lu la section précédente, vous avez déjà une idée du type de tâches que les entreprises pourraient vous déléguer en tant qu’VA. L’étape suivante consiste à déterminer laquelle de ces tâches correspond le mieux à vos compétences.

Vous avez déjà travaillé dans le service client d’un site de e-commerce ? Alors vous pourriez être parfaite comme AV de support client.

Vous avez des compétences en communication ? Se spécialiser dans la gestion des médias sociaux, la gestion de projets de communication (internes et externes) ou la gestion des appels entrants pourrait être une belle opportunité pour vous.

Vous avez déjà été Assistante de Direction dans de grandes entreprises ? Vos compétences pourraient convenir aux missions administratives.

Il est essentiel de définir clairement les compétences que vous maîtrisez et ce que vous pouvez apporter à vos clients. Si vous n’indiquez pas clairement votre valeur ajoutée, vos prospects pourraient préférer un profit de candidat moins qualifié, mais qui répond parfaitement aux exigences de la description de poste.

N’oubliez donc pas de commencer par définir vos compétences et ce qu’elles peuvent apporter à vos clients. Pour cela, identifiez par exemples de quel type de tâches chronophages vous pourriez épargner à un chef d’entreprise ou que pourriez-vous faire pour faire gagner du temps à un entrepreneur.

Allez-vous travailler à temps plein ?

Allez-vous simplement faire ce métier “à côté” pour gagner un peu plus d’argent ou comptez-vous vous engager pleinement dans une carrière d’Assistante Virtuelle ?

Cette question est importante, car elle déterminera le type de tâches quotidiennes que vous serez en mesure d’assumer.

Si votre activité d’AV est prévue à temps partiel, prendre en charge des tâches telles que la gestion des appels téléphoniques ou le service clientèle n’est certainement pas la meilleure option. Les tâches administratives de base, la préparation de rapports, voire la rédaction de contenu, vous conviendront probablement mieux.

Ainsi, en prenant soin de bien évaluer vos disponibilités et de vous fixer un emploi du temps précis, vous éviterez d’avoir les yeux plus gros que le ventre et de vous retrouver avec une série de tâches quotidiennes que vous n’aurez aucune chance de terminer avant les dates limites de livraison.

Créer un site Web

À ce stade, vous vous demandez peut-être : « Et si je me contentais de mettre mon profil sur les plateformes de freelance, pourquoi aurais-je besoin d’un site internet professionnel pour assistante virtuelle ? »

Effectivement, vous n’avez pas forcément besoin d’un site web pour être une assistante virtuelle. Mais si vous envisagez sérieusement d’en faire une activité professionnelle, cela est aujourd’hui indispensable.

Pourquoi ?

  • Cela vous permet de vous présenter de manière plus professionnelle. Et dans le secteur des assistants virtuels, professionnalisme = fiabilité. Plus vous semblez fiable, plus vous multipliez vos chances d’être embauché.
  • De plus, le fait d’avoir votre propre site web d’assistante virtuelle vous permet de maîtriser votre communication, votre prospection (notamment grâce au référencement naturel) et de fournir toutes les informations nécessaires à vos visiteurs.

Aujourd’hui, créer un site web est à la portée de tous. Encore faut-il qu’il puisse être visible et vous apporter des clients. Nous recommandons de construire votre site avec Divi sous WordPress et de vous intéresser au SEO pour pouvoir compter sur un système d’acquisition à très faible coût sur le long terme.

Combien gagne une assistante virtuelle ?

Concernant la rémunération d’une assistante virtuelle, plusieurs facteurs entrent en ligne de compte, notamment :

  • Le type de travail réalisé : votre rémunération dépend en grande partie de ce que vous faites. S’il s’agit de tâches administratives de base comme la gestion des appels téléphoniques en tant qu’assistant personnel, vous pouvez prétendre à environ 15 à 25 €/heure. Les responsables du service clientèle qui traitent les appels entrants peuvent gagner environ 25 à 30 €/heure. Lorsqu’il s’agit de compétences plus complexes, comme le marketing digital, ce taux peut passer à 50 €/heure.
  • Le niveau d’expérience : le niveau d’expérience professionnelle est un autre facteur important pour définir votre niveau de rémunération. Les AV avec plusieurs années d’expérience peuvent facturer plus cher, car elles apportent avec elles une plus grande expertise. Et cette expertise s’accompagne généralement d’un niveau de professionnalisme plus élevé.
  • La localisation : ce n’est pas pour rien que beaucoup d’entreprises délocalisent certaines prestations de services dans des pays ou des régions où le niveau de vie est moins élevé.